Explorer le monde des alternatives à la viande, aux œufs et aux laitages sans produits laitiers

La demande en sources de protéines à base de plantes et en alternatives à la viande a explosé, donnant lieu à une remarquable gamme d'options qui répondent à diverses préférences alimentaires et modes de vie.

Share

Dans cet article, nous explorerons le monde passionnant des alternatives à la viande, aux œufs et au lait, en mettant en avant les options délicieuses et durables disponibles aujourd’hui.

 

Les substituts de viande d’origine végétale

Les substituts de viande d’origine végétale ont connu une transformation considérable ces dernières années. Les innovations dans le domaine de la science et de la technologie alimentaires ont donné naissance à de délicieux produits qui ressemblent à de la viande et qui séduisent aussi bien les végétariens que les amateurs de viande. Certaines marques ont réussi à recréer avec succès le goût, la texture et même l’effet « saignant » de la viande traditionnelle en utilisant des ingrédients d’origine végétale.

Ces substituts sont souvent fabriqués à partir de sources riches en protéines telles que le soja, les protéines de pois, le seitan et le jacquier, et ils contiennent une fraction des graisses saturées que l’on trouve dans les viandes d’origine animale. Ces produits sont non seulement respectueux de l’environnement en raison de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de l’utilisation des terres et de l’eau, mais ils présentent également des avantages pour la santé en favorisant un régime alimentaire axé sur les plantes.

 

Substituts d’œuf

Pour ceux qui aiment la pâtisserie ou qui ont besoin d’un substitut d’œuf dans leurs plats salés, diverses alternatives aux œufs sont disponibles pour les aider. Les œufs traditionnels peuvent être remplacés par des options végétales facilement accessibles, telles que la farine de lin, la compote de pommes, la purée de bananes, le tofu soyeux et les substituts commerciaux d’œufs. Ces substituts fonctionnent remarquablement bien dans la plupart des recettes et conservent les propriétés liantes ou levantes nécessaires. Les substituts d’œufs d’origine végétale sont non seulement exempts de cholestérol, mais ils réduisent également de manière significative la souffrance animale et l’impact sur l’environnement.

 

Laits de substitution sans produits laitiers

Les substituts du lait sans produits laitiers ont gagné une immense popularité ces dernières années, offrant aux consommateurs un large éventail de choix pour répondre à leurs préférences gustatives et à leurs besoins nutritionnels. Les substituts du lait les plus courants sont le lait d’amande, le lait de soja, le lait d’avoine, le lait de coco, le lait de riz et le lait de chanvre. Chaque variété offre son profil gustatif unique, une consistance et une composition nutritionnelle qui lui sont propres.

Ces substituts sont souvent enrichis en vitamines et minéraux essentiels tels que le calcium et la vitamine D, ce qui en fait des substituts appropriés du lait de vache traditionnel. Ils conviennent également aux personnes souffrant d’une intolérance au lactose ou à celles qui suivent un mode de vie végétalien, réduisant ainsi considérablement leur empreinte écologique.

 

Avantages nutritionnels et durabilité

Les substituts à la viande, aux œufs et au lait sont non seulement durables, mais ils offrent également de nombreux avantages pour la santé. Les sources de protéines d’origine végétale sont généralement plus faibles en graisses saturées, en cholestérol et en calories, tout en étant riches en fibres, en vitamines et en minéraux. L’intégration de ces alternatives dans le régime alimentaire peut contribuer à réduire le risque de maladies cardiaques, de diabète et d’autres affections chroniques.

D’un point de vue environnemental, l’adoption d’alternatives à la viande, aux œufs et au lait permet de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre, la déforestation, la consommation d’eau et la souffrance animale associées à l’agriculture animale conventionnelle.

Le monde des substituts à la viande, aux œufs et au lait est un domaine vibrant et en pleine expansion qui offre de nombreuses possibilités culinaires. Grâce aux progrès constants en technologie alimentaire et à une attention croissante portée au développement durable et à la santé, ces substituts sont devenus plus accessibles, plus délicieux et plus nutritifs que jamais. Que vous soyez un végétalien convaincu, un flexitarien ou simplement désireux de faire des choix plus respectueux de l’environnement, ces alternatives offrent un moyen séduisant et sain de savourer vos plats préférés sans compromis sur le goût ou l’éthique. Alors pourquoi ne pas vous lancer dès aujourd’hui dans ce voyage durable et savoureux ? Vos papilles, votre santé et la planète vous en seront certainement reconnaissants.

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

Manger sainement  : qu’est-ce que cela veut dire ?

Adopter une alimentation saine est important pour être en forme et prendre soin de sa santé, tout au long de sa vie. Mais qu'est-ce que cela signifie vraiment ? Manger healthy qu'est-ce que cela veut dire ? Nos pistes de réflexion.

Share

Miser sur le végétal 

Première façon de manger sainement : mettre plus de végétal dans les assiettes. Des fruits et légumes riches en nutriments, des céréales (pain, riz, pâtes), des légumineuses (lentilles, pois-chiches, pois-cassés…) : n’hésitez pas à les mettre au menu aussi souvent que possible. La viande et le poisson peuvent avoir une place plus restreinte dans l’assiette. Quant aux matières grasses, en quantités raisonnables, et aux produits laitiers (2 à 3 par jour), ils sont essentiels à une alimentation équilibrée et peuvent ainsi être consommés quotidiennement. 

 

De l’eau, de l’eau, de l’eau 

Pour hydrater son organisme, boire au moins un litre et demi d’eau par jour est important. L’eau est en effet essentielle à la vie : elle représente le principal constituant de l’organisme. Elle doit ainsi être la boisson privilégiée par tous. 

 

Des aliments de qualité 

Une alimentation healthy, c’est aussi une alimentation composée de produits de qualité. Non par exemple aux poulets de batterie ou aux œufs issus de poules élevées dans des élevages intensifs. Oui, aux volailles fermières et aux œufs de la ferme, si possible locaux et biologiques. Évitez aussi les additifs et privilégiez autant que possible les produits bruts. Mieux vaut une carte courte composée de produits frais et brut qu’un menu à rallonge, préparé avec des produits industriels. En bref, oui à la simplicité, au naturel, au fait-maison ! 

 

Des repas équilibrés   

Manger sainement, cela commence au saut du lit. Le petit déjeuner est en effet un repas essentiel pour l’organisme : il doit apporter des nutriments et rassasier jusqu’au déjeuner. Dans l’idéal, il doit être composé d’un laitage, de céréales, d’un fruit et d’une boisson pour faire le plein de vitamines, d’énergie et d’hydratation. Le déjeuner et le dîner doivent être composés à la fois de légumes, de crudités et de fruits, mais aussi de féculents, de laitages et de protéines (viande, poisson, œuf) pour apporter un effet de satiété. Une collation peut être prise occasionnellement, à condition d’être raisonnable. 

 

Pas d’interdits 

Manger sainement inclut enfin de savoir se faire plaisir de temps en temps. Il est donc important de n’interdire aucun aliment et de ne pas faire l’impasse sur une catégorie d’aliments, au risque d’avoir des carences et des frustrations. Un bon gâteau au chocolat, préparé avec des ingrédients de qualité, a ainsi toute sa place sur la carte d’un restaurant de cuisine saine. 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS

  • Share

Comment conserver ses produits frais plus longtemps ?

Conserver ses produits frais est tout un Art ! Alors quelles sont les astuces pour les garder plus longtemps ? Voici nos astuces !

Share

La conservation au frigo 

Une bonne conservation des produits frais commence dès la mise au frigo. La majorité des fruits et légumes doivent être placés au réfrigérateur, au frais et bien à l’abri de la lumière, dans le bac à légumes du réfrigérateur, qui offre la meilleure température. Pour garantir la fraîcheur et éviter la contamination croisée des ingrédients, utilisez des récipients professionnels Gastronorm (GN) en polycarbonate transparent ou des sacs sous vide. Sachez aussi que certains végétaux ne se conservent pas au frais mais à l’air libre. C’est le cas par exemple des pommes, des abricots, des tomates, des pommes de terre, des oignons, ou encore des bananes. Le mieux est de les laisser à l’air libre. 

 

L’emballage sous-vide. 

L’emballage sous-vide présente de nombreux avantages. Il permet en effet de protéger les produits frais de l’air et de la lumière pour éviter qu’ils ne s’altèrent, cela sans utiliser aucun conservateur. L’air est ensuite retiré par aspiration. Cela prolonge considérablement la durée de conservation des aliments et évite le gaspillage alimentaire. Viande, poisson, fruits, légumes cuits, plats cuisinés : de nombreux aliments frais se prêtent à la mise sous vide. Dito Sama propose une gamme complète de machines sous-vide justement pensées pour vous aider à conserver parfaitement et plus longtemps vos aliments. À noter enfin qu’il est tout à fait possible de congeler un aliment mis sous-vide. 

 

Les conserves 

Autre mode de conservation malin : la conserve. Cela permet par exemple d’acheter des tomates durant l’été pour en profiter tout au long de l’hiver. Les plats cuisinés ou les légumes en saumure peuvent eux aussi être placés en conserve. La déshydratation est également une bonne option : à vous les chips de pommes, les lamelles de mangue déshydratées ou la viande séchée ! 

 

La congélation rapide 

Pour bien préserver vos fruits, légumes et autres petits plats frais, pensez enfin à la congélation rapide, qui est idéale pour une conservation à long terme. Pour préserver la valeur nutritionnelle des aliments, l’idéal est de les cuire puis de les congeler rapidement. La règle d’or de la conservation est de maintenir vos aliments à une température de -18 °C. Pour conserver vos produits, utilisez des emballages sous vide ou des récipients en plastique GN spécialement conçus à cet effet. Pensez aussi à étiqueter chaque plat en précisant sa nature, son poids et la date de congélation histoire de vous souvenir avec précision de ce que vous avez préparé ! 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

Les modes de cuisson les plus sains

Adopter des modes de cuisson sains est important

Share

Adopter des modes de cuisson sains est important pour la santé. Pour choisir les modes de cuisson pour une bonne santé, mais aussi pour préserver la planète, suivez le guide !

 

Des cuissons rapides et douces  

Tous les modes de cuisson ne se valent pas. Alors pour préserver sa santé, quels sont les plus appropriés ? Première chose à savoir en matière de cuisson : pour être bénéfique pour la santé, celle-ci doit respecter la nature des aliments et les cuire de la façon la plus douce possible. Évitez par exemple les cuissons trop longues au four, qui dénaturent les aliments. Pour cuire rapidement, vous pouvez choisir la cuisson au wok, qui permet de saisir viandes et poissons en quelques instants et de rissoler légumes et fruits en un tour de main. Autre option : opter pour le cru, riche en vitamines.   

 

L’Art de la cuisson à la vapeur  

La cuisson à la vapeur est également intéressante. C’est même l’une des modes de cuisson sains qui soient. Elle permet en effet de cuire en douceur tout en préservant les bienfaits des aliments. Pour donner de la saveur à vos petits plats vapeur, usez d’herbes aromatiques ou d’épices. Menthe, laurier, coriandre, curry, paprika, curcuma…  Les légumes ou encore les fruits se prêtent bien sûr parfaitement à la cuisson à la vapeur. C’est aussi le cas des poissons ou encore des viandes, qui garderont tout leur moelleux.  

 

Choisissez les bons matériaux 

Lors du choix des matériaux de cuisson, il est important d’opter pour des options saines. Considérez l’utilisation de verre, qui est idéal pour les moules à gâteaux, ainsi que de l’acier inoxydable. La terre cuite, la fonte non émaillée ou encore la porcelaine sont enfin des matériaux intéressants, à la fois sains, durables et naturels. Des rayures sur votre poêle antiadhésive ? Il existe des risques de déperdition de matières toxiques alors direction la poubelle !  Évitez enfin le papier aluminium en cuisson, qui peut s’avérer toxique pour l’organisme, particulièrement si l’aliment qu’il entoure est acide.  

 

Évitez le plastique ! 

Les moules à gâteaux sont parfois composés de plastique et autres silicones bas de gamme, dont la composition et la provenance ne sont pas toujours identifiés. Ils peuvent contenir des perturbateurs endocriniens, il est donc important de les éviter, surtout lors de la cuisson.  

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

Locavorisme : pourquoi privilégier les produits locaux ?

Devenir locavore : un geste loin d'être anodin et réellement vertueux. Vous n'êtes pas convaincu ? La preuve en 4 points sur les bienfaits des circuits courts !

Share

Les produits locaux sont plus écologiques

Au moment de choisir vos fruits, légumes ou volailles, misez donc sur des produits locaux et de saison, qui nécessitent que peu (voire pas) de transport pour arriver jusqu’à vos marmites. Citron de Menton, melon des Charentes, asperges des Landes, agneau du Limousin, fromage de chèvre du Poitou : selon la région où vous vous trouvez, vous trouverez sûrement des spécialités locales délicieuses à mettre à votre menu. Notez aussi que pour réduire votre empreinte écologique, l’idéal est de miser sur des produits bruts, ne nécessitant pas ou peu d’emballage. Une cuisine écologique est en effet avant tout une cuisine qui utilise les produits tels qu’ils sont, au naturel et pas ou peu transformés.

 

Ils sont moins chers

Les fruits, les légumes et autres produits du terroir sont souvent moins onéreux lorsqu’ils ont poussé ou ont été produits près du lieu de vente. Le mieux est de les acheter en direct chez le producteur. Cela permet en effet d’économiser sur les frais de transport en camion (ou pire en avion), qui sont automatiquement répercutés au prix du kilo.

 

Ils sont plus frais

Les produits locaux n’ont pas voyagé pendant de longues heures ou journées. Ils sont toujours plus frais que ceux qui viennent de l’autre bout de l’Europe ou du monde et donc plus savoureux. À vous les fruits et légumes fraîchement cueillis !

 

Ils font vivre l’économie locale

Acheter local, si possible en direct, est enfin une excellente façon de faire vivre les producteurs français et de contribuer à la valorisation de leur travail ainsi qu’à une rémunération plus juste. En achetant des produits de votre région, vous devenez ainsi un acteur du changement, vers une économie plus juste et plus verte. Un joli programme en perspective.

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

La livraison de repas : une tendance en plein essor

350 millions de repas ont été livrés en France en 2020 contre 250 millions en 2019*. L'introduction en Bourse de Deliveroo à Londres l'année dernière a enfoncé le clou : les plateformes de livraisons de repas ont plus que jamais le vent en poupe. Une tendance forte qui devrait continuer à croître dans les années à venir.

Share

Un secteur en plein boom

Dans un contexte où l’on a peu de temps pour cuisiner au quotidien, la livraison de repas a de beaux jours devant elle. De nombreux restaurateurs externalisent leur système de livraison par le biais de plateformes de livraison tierces comme Uber Eats bien que certains mettent en place leur propre service via leur site Internet. Selon une enquête réalisée par Statista, le volume du marché de la livraison de repas en ligne progresserait de 6,36% par an en moyenne d’ici à 2024 et représenterait à cet horizon plus de 182 milliards de dollars dans le monde.

 

Plusieurs secteurs semblent notamment pouvoir sortir leur épingle du jeu dans les années à venir, notamment le petit-déjeuner, un moment de la journée qui représente un potentiel important, le créneau ne représentant à l’heure que 15% des livraisons. Autres créneaux intéressants : la livraison de petits plats haut de gamme. À Paris, Deliveroo a notamment déjà collaboré avec succès avec des chefs étoilés comme Hélène Darroze ou Amandine Chaignot. Uber Eats propose de son côté des plats signés Marc Veyrat ou Anne-Sophie Pic. Une vraie petite révolution dans l’univers du luxe. Les paniers repas en livraison semblent enfin avoir toujours du succès : Hello Fresh permet par exemple de réaliser des repas en une trentaine de minutes, grâce à la livraison à domicile d’une box contenant la juste quantité d’ingrédients. Opérer un positionnement dans ces secteurs reste néanmoins compliqué, de gros acteurs étant déjà présents sur le marché.

 

* Source Statista

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

Futur de l’alimentation : ce que la restauration servira en 2035

Décennie après décennie, l'alimentation évolue. Alors quels seront les grands changements de demain et que mettrons-nous dans les assiettes d'ici 2035 ? Voici quelques pistes de réflexion, d'après une étude menée par Vigie Alimentation.

Share

La montée du snacking

Le secteur du snacking a le vent en poupe. Et si en France, les principaux repas (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) restent la norme, il s’impose peu à peu, notamment en milieu de journée. Avec le télétravail et des rythmes toujours plus effrénés, nombreux sont en effet ceux à chercher une alternative rapide pour se nourrir, principalement à l’heure du déjeuner, commodité et rapidité restant les maîtres mots. Sandwichs, burgers, pizzas et autres tacos pris sur le pouce ont donc de beaux jours devant eux. Le snacking version healthy devrait également voir son offre augmenter, la tendance « « food as a medecine » ayant plus que jamais la côte.

 

Plus de naturel et de végétal

Une bonne alimentation pour une bonne santé : voilà un concept qui n’a pas fini de faire parler. En 2035, il y a donc fort à parier que la tendance sera plus que jamais d’actualité avec une offre de plats sains et équilibrés de plus en plus riche et variée. Le végétal sera aussi à l’honneur, avec des produits végétaux permettant d’offrir des alternatives écologiques et saines aux protéines animales. La consommation locavore poursuit aussi son ascension tout comme la personnalisation de la nutrition avec l’émergence de recommandations et de produits alimentaires répondant à des besoins ou des pathologies particulières.

 

Vers une hausse des livraisons

La livraison alimentaire devrait s’intensifier dans les années à venir. Se faire servir ses petits plats directement au bureau ou à la maison devrait donc se développer et avec cette tendance, la livraison, via les drones et les véhicules autonomes. L’univers de la livraison pourrait également être associé à celui de l’abonnement, avec une offre pour les clients leur permettant bénéficier d’avantages commerciaux et de nouvelles expériences moyennant un abonnement.

 

Source : Étude Vigie Alimentation 2022

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

Fruits et légumes : pourquoi sont-ils bons pour la santé ?

Vous connaissez l'adage : pour être en bonne santé, il est important de consommer chaque jour 5 portions de fruits et légumes. Mais quelles sont vraiment leurs vertus et pourquoi est-il important de les mettre quotidiennement dans les assiettes ? On vous éclaire.

Share

Ils sont riches en nutriments

Les fruits et les légumes contiennent de nombreuses vitamines, essentielles pour être en forme, notamment de la vitamine C, à la fois anti-infectieuse et anti-oxydante. Ils sont également riches en caroténoïdes, en vitamine E, en polyphénols et en minéraux. Voilà pourquoi il est indispensable d’en consommer chaque jour, à tous les âges de la vie !

 

Ils sont gorgés d’eau

Les fruits et les légumes sont aussi riches en eau qui, ajoutée à l’eau de boisson, contribue à une bonne hydratation de l’organisme. Leur richesse en eau leur permet par ailleurs de réduire leur quantité calorique ce qui en fait des aliments naturellement pauvres en calories.

 

Ils contiennent des fibres

La plupart des fruits et légumes sont riches en fibres. Les fibres sont essentielles à l’équilibre alimentaire : elles favorisent un bon transit intestinal et permettent d’éviter les petits creux en augmentant la satiété. Une alimentation riche en fibres aide aussi à éviter l’apparition du diabète et permet de contrôler la glycémie en limitant l’absorption des sucres par l’organisme. Les champions des fibres ? Les poireaux, les pruneaux ou encore le céleri branche.

 

Ils aident à maintenir un bon équilibre acido-basique

La consommation quotidienne de fruits et légumes aide à maintenir l’équilibre acido-basique du corps. Les végétaux sont en effet alcalins : ils favorisent le maintien du pH de notre organisme au bon niveau (idéalement entre 7 et 7,5) et empêchent ainsi notre corps d’atteindre une charge trop acide, à l’origine de maladies et dérèglements de l’organisme (douleurs articulaires chroniques, fatigue, ostéoporose, problèmes de peau…).

 

La bonne idée : miser sur les fruits et légumes crus

Les fruits et les légumes sont particulièrement fragiles : la cuisson altère leur qualité nutritionnelle. Pour bénéficier de toutes les vertus des fruits et légumes, l’idéal est de les consommer crus, une grande partie des vitamines étant détruite lors de la cuisson. Vous pouvez par exemple les préparer râpés ou émincés, dans une salade, ou encore en jus. À défaut, le mode de cuisson le plus doux est la vapeur, qui permet de conserver au mieux le potentiel vitaminique des légumes frais. La cuisson rapide au wok favorise également la conservation des micronutriments.

Pour profiter des bienfaits des végétaux, il est aussi recommandé de les consommer rapidement après achat : l’air, la lumière et un temps de séjour trop long dans le réfrigérateur peuvent en effet leur faire perdre une partie de leurs vitamines. Enfin, prendre soin de bien conserver les fruits et légumes est important pour la préservation des nutriments. La mise sous vide des légumes coupés est une excellente option.

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

Astuces anti-gaspi : comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Savez-vous qu'un tiers des aliments destinés à la consommation serait jeté chaque année dans le monde* ? Alors comment éviter les pertes inutiles ? Avec de bons réflexes, il est possible d'éviter le gaspillage alimentaire. Voici nos idées futées pour moins jeter et adopter une consommation alimentaire plus responsable et économique.

Share

Réalisez des listes précises

Avant d’acheter le nécessaire pour la réalisation de vos menus, pensez à rédiger une liste précise de ce dont vous avez besoin, en allant à l’essentiel. Soyez aussi précis que possible pour éviter les achats superflus. Vérifiez enfin vos stocks en amont.

 

Soyez précis dans vos quantités

Si vous avez besoin de 2 kg de carottes et de 3 kg de blancs de poulet, inutile de revoir les quantités à la hausse. Au moment de vous approvisionner, achetez donc précisément ce dont vous avez besoin. L’objectif : mieux maîtriser vos coûts et éviter les restes qui traînent au frigo plusieurs jours avant de finir (presque) immanquablement au fond de la poubelle. Privilégiez également le vrac lorsque cela est possible, afin d’acheter la juste quantité.

 

Gardez les feuilles et les fanes des légumes

Fanes des bottes de carottes ou extrémités des poireaux : ne les jetez pas ! Le bon réflexe : les conserver pour en faire de délicieux petits plats anti-gaspillage. Intégrez par exemple les fanes à un velouté ou les tiges d’oignons nouveaux à une omelette. Les épluchures peuvent aussi servir pour la réalisation de chips.

 

Recyclez les restes

Il vous reste de la viande ? Pourquoi ne pas la hacher ? Vous pourrez préparer en quelques minutes des boulettes ou des tomates farcies. Les restes de légumes et de fruits peuvent quant à eux être intégrés à une tarte ou à un cake, parfaits pour éviter le gaspillage. Pensez aussi aux sauces avec des coulis de légumes. Quant aux restes de fromages, préparez-les donc sous forme d’un soufflé, sur des tartines grillées au four, en petits feuilletés, en fondue ou pourquoi pas dans une quiche. À vous de jouer !

 

*Source : Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture. www.fao.org

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share

Les fruits et légumes d’hiver passent en cuisine !

Envie de préparer des produits de saison ? Pour faire le plein de couleurs et de vitamines sur les étals du marché, zoom sur les fruits et les légumes d'hiver. Pomme, poire, citron, kiwi, endive : des végétaux à cuisiner sans compter !

Share

La pomme   

De la Reinette en passant par la Golden ou la Granny Smith : il existe des centaines de variétés de pommes différentes, chacune ayant une saveur bien particulière. Choisissez-les bien fermes, à la peau lisse et brillante, ni flétries, ni molles. La pomme peut être utilisée crue pour préparer des jus (à l’aide d’une centrifugeuse) ou coupée en dés et intégrée à une salade de fruits ou un gâteau. Elle est également délicieuse cuite entière au four, garnie de beurre, sucre, confiture ou encore noix de coco râpée et amandes effilées.

 

Le citron

Avec sa saveur acidulée si particulière, le citron n’a pas son pareil pour booster la saveur des poissons et autres salades de fruits. Son jus peut aussi être utilisé pour cuire la chair du poisson dans le cas de marinades, carpaccios et autres tartares. Vous pouvez également l’ajouter, confit, dans un tajine, le zester et le presser pour réaliser une tarte au citron meringuée. Pensez enfin à lui pour empêcher vos fruits de noircir. Pomme, poire, banane, avocat : quelques gouttes sur les fruits coupés évitent l’oxydation.

 

La poire

Délicieuse poire avec son parfum inimitable ! Choisissez-la ferme et si elle commence à s’abîmer, ne la jetez pas. Coupez-la plutôt en quartiers pour en faire des papillotes, avec quelques fruits rouges et un bâton de cannelle. Réalisez aussi pourquoi pas des poires rôties avec des épices. On aime aussi la poire en charlotte, avec du chocolat ou encore dans une tarte salée avec du gorgonzola.

 

Le kiwi

Juteux et tout doux avec sa touche acidulée, le kiwi est parfait pour réaliser des smoothies, jus, tartes aux fruits d’hiver ou encore bowls colorés. Pensez-y aussi pour des salades vitaminées : il fait merveille par exemple avec un carpaccio de saumon ou une salade de poulet. Sa saveur se prête à de nombreuses originalités.

 

L’orange

Choisissez des fruits fermes et lourds, avec une peau lisse et brillante. Parmi les recettes phares : la salade d’orange à la cannelle, le savarin ou encore le soufflé au Grand Marnier. Craquez aussi pour ses écorces, délicieuses façon orangettes, trempées dans du chocolat noir amer ou roulées dans du sucre cristal. Optez alors pour des oranges bio ou non traitées, afin d’éviter l’ingestion des produits chimiques pulvérisés en surface. Pensez enfin au sucré salé avec des plats aux parfums exotiques comme le canard ou les Saint-Jacques à l’orange.

 

Le poireau

Le poireau peut servir à de nombreuses préparations. Coupé en rondelles et cuit à la vapeur, il peut aisément être intégré à une tarte, par exemple avec du poisson fumé, à une quiche ou un cake. Le poireau accompagne aussi à merveille les volailles. Vous pouvez enfin l’utiliser pour garnir des bricks ou des chaussons et l’intégrer dans une omelette ou un crumble salé.

 

L’endive

Parfaites en salade, les endives peuvent aussi être consommées en soupe, ou pourquoi pas en gratin. À noter qu’il n’est pas nécessaire de les laver, car lors de leur culture, elles ne sont pas en contact avec la terre. Ôtez simplement les premières feuilles et coupez leur base : elles sont ensuite prêtes à être cuisinées ou préparées. Pour des endives plus douces, évidez la partie centrale plus amère.

 

Le potiron

Il existe différentes sortes de potirons. Parmi les plus courants, on trouve le jaune gros de Paris, le rouge vif d’Etampes à chair orange et le potimarron, à la chair sucrée et au goût de châtaigne. Le potiron se marie à merveille avec les épices comme la cannelle ou la noix de muscade. Comme la carotte, cette délicieuse courge peut être utilisée pour la préparation de gâteaux, de gratins ou de crèmes.

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

CONTACTEZ-NOUS
  • Share
Comparer des produits (0/4)